Les "régimes" vont fleurir avec l'arrivée du printemps dans toute la presse !


Je vous parle d'équilibre alimentaire dans ce blog que je m'applique à moi-même d'ailleurs, car moi aussi je dois perdre du poids. Chacun a ses raisons d'être en surpoids, voire plus ou avoir quelques kilos en trop. Ce que chacun désire c'est d'être bien dans sa peau, dans sa vie, dans sa santé et vivre pleinement tout simplement. Ces derniers jours il y a comme une arrivée de printemps, la météo nous chamboule dans nos repères et chamboule aussi la nature. Nos pensées nous amènent à des idées de vacances, d'été au soleil et l'envie aussi de se préparer à mettre le fameux futur maillot de bain pour bon nombre d'entre nous !! Ne vous inquiétez pas les médias vont aussi penser à nous tous en nous proposant ce que j'appelle "les régimes illusoires, voire dangereux". En effet, ils vont nous faire miroiter par des" régimes éclairs" que le miracle est à porter nos mains !!! Et des désillusions aussi !!


Donc attention à :

  1. Qui vous font supprimer des familles entières d'aliments

  2. Qui reposent sur la consommation routinière de certains aliments (régimes pommes, gruyère, bouillons de légumes...) bref, carences et lassitude assurées.

  3. Qui mettent en avant des propriétés amincissantes de certains produits : soupe amincissante, thé mangeur de graisse et j'en passe !

Je suis sûr qu'à la lecture de ces exemples votre mental fait émerger d'autres exemples, peut-être de votre vécu !!! Moi, ça me le fait direct. Vous en voulez encore ?

  1. Le régime dissocié : il ne repose sur aucun fondement scientifique (dans mes recherches) mais je pense que si au global nous mangeons de tout dans la journée (même si c'est à des moments différents), pourquoi pas !!!

  2. Le régime hyperprotéinés, j'en ai fait l'expérience ! je l'ai expérimenté dans un institut franchisé (dont je ne citerai pas la marque) qui me ventait les bienfaits de ce régime et surtout la qualité incomparable des protéines utilisées. Résultat pour moi ? un amaigrissement lent (chaque corps réagit différemment) et un porte-monnaie très très allégé, un supplice de ne pas manger comme tout le monde, une vie sociale différente et je n'en pouvais plus de "boire" ces protéines sans avoir rien à mâcher. Mes études en nutrition m'ont apporté quelques explications : cette alimentation hyperprotéinés (souvent plus de 200 gr par jour, soit 2 à 3 fois l'apport conseillé) provoque une production importante de déchets azotés potentiellement nocifs pour des personnes ayant une fonction rénale déficiente. Et sont souvent très carencés en excluant durablement des familles entières d'aliments ! Peut servir de booster au démarrage en y associant des aliments au cours des repas mais pas dans la durée d'un rééquilibrage alimentaire.

Perdre du poids oui, mais il faut garder le plaisir et sa santé ! Ce qu'il faut retenir à mon sens : Un rééquilibrage alimentaire amenant une perte de poids correspond à provoquer un différentiel de 30 % de notre apport énergétique initial, il est donc important d'évaluer approximativement l'apport énergétique du moment avant d'y apporter une correction. Car ne pas réduire assez va limiter l'efficacité de l'amaigrissement, réduire d'avantage risque d'augmenter les risques de carences qui vont nous apporter de la fatigue, de la faim en permanence. Résultat cela nous amène à renoncer à l'atteinte de notre objectif et à reprendre les habitudes alimentaires que nous voulions fuir.


En conclusion : un rééquilibrage alimentaire qui amène une perte de poids doit :

  1. Etre compatible avec une vie sociale et familiale (partager des repas en famille, avec les amis etc...)

  2. Ne pas donner de sensation de faim en permanence

  3. Ne pas entraîner de fatigue liée à des carences nutritionnelles (minéraux, vitamines). ATTENTION : ( les plus à risquées) déficience en fer, calcium, magnésium et les vitamines B1, B6, C et E.

  4. Permettre de manger de tout en privilégiant les aliments à haute densité nutritionnelle, en abaissant l'apport des matières grasses, des sucres rapides

  5. Vous réconcilier avec le sport, l'activité physique en générale (s'adapter en fonction de ses possibilités notamment quand il y a un soucis de santé, de handicap )

Le vivre sans culpabilité, apprendre à gérer ses émotions, à visualiser son objectif, vivre l'instant et partager avec d'autres personnes ses réussites, ses doutes, se faire aider si nécessaire par un accompagnement spécifique (psychologue, sophrologue, médecin) -


Dans un prochain post l'apport de la sophrologie au travers du rééquilibrage alimentaire et des recettes bien sûr !


A méditer :


Vous êtes maître de votre vie et qu'importe votre prison, vous en avez les clefs.

Dalaï Lama



© 2015 by carole De-Clercq
Créé avec
Wix.com
 

Téléphone

06.47.33.52.37

Je n’assure pas de rendez-vous à caractère médical, l’accompagnement en sophrologie ne remplace en aucune façon l’avis ou la prescription d’un médecin ou autre professionnel de santé.

  • Wix Facebook page

Retrouvez Au Coeur de l'Être

sur Facebook

Cabinet de Sophrologie 2 Allée des Maraîchers 44320 CHAUVE